Comblage des semelles

Dès que les parois extérieures et intérieures sont posées, réglées et scellées, on peut combler les semelles avec du mortier.

L'espace restant peut varier de 1 à 3 centimètres, mais dans notre cas, il y avait presque partout 3 cm.

Il suffit de mesurer sur le plan les longueurs linéaires des parois et de calculer le volume de mortier nécessaire. En ayant tenu compte de 3 cm, il ne reste même pas un sac de mortier. Choisir un mortier avec du sable et non des boules de sagex, car ça joue le rôle de porteur et stabilisateur du bâtiment. Il faut s'équiper d'une perceuse et y installer un embout malaxeur pour bien mélanger le mortier et l'eau. Attention à ne pas ajouter trop d'eau car le mortier ne tiendra pas en place. En pressant dessus avec une truelle et en glissant, il devrait à peine se lisser.

En fixant une latte d'un côté de la parois, on peut tasser depuis l'autre à l'aide de petits morceaux de bois, puis enlever la latte, égaliser et lisser afin que le mortier ne dépasse pas la parois (penser à ce qui sera appliqué sur la parois). Le lendemain c'est déjà très dur et très solide.

{yoogallery src=[/images/stories/comblage_semelles/] thumb=[polaroid]}

ImprimerE-mail